BIOGRAPHIE

Alexandre Lévy fait ses études au CNSM de Paris où il obtient cinq premier prix. Il y travaille avec Édith Lejet et Michèle Reverdy. Il étudie la composition et la musique électroacoustique avec Michel Zbar au CRR de Boulogne.

 

Pensant que la création musicale est un moyen pour une meilleure connaissance de soi et pour une meilleure écoute de l’autre, Alexandre Lévy tisse un lien ténu entre création musicale et transmission, invention et interaction. Axes forts de son travail, il associe le public dans ses créations, mêlant ainsi l’acte de partage à celui de faire œuvre.

C’est tout naturellement qu’Alexandre Lévy construit un univers musical ouvert aux formes nouvelles, œuvres mixtes, pièces vocales, instrumentales et ouvrages scéniques dont plusieurs opéras. Il étend son champ d’écriture aux formes électro-acoustiques et interactives. Mu par une énergie innovante, il n’a de cesse d’expérimenter les champs artistiques en adéquation avec son temps. Inspiré par les formes et expressions pluridisciplinaires, il s’est associé à différents artistes (Sophie Lecomte, Pedro Pauwels, Élisabeth Prouvost etc). En intégrant ces nouvelles formes sonores, interactives et pluridisciplinaires, il s’est également intéressé au rapport Art et Patrimoine où comment retranscrire un patrimoine historique ou environnemental au travers d’une œuvre plastique et musicale. 

L’homme et son patrimoine, l’homme et son histoire, l’homme face à son environnement…Alexandre Lévy tisse un lien supplémentaire entre 

création musicale et public : il investit les lieux de son environnement naturel pour en proposer une écoute poétique par une projection d’un univers musical dont il est inspiré.

Ses œuvres jouissent d’une diffusion dans les institutions de musique contemporaine : aux Multiphonies du GRM, à la Biennale Musiques en scène du GRAME (Lyon) (2010, 2012, 2016, 2020), Aux festivals des Détours de Babel ( 2016, 2020), Extension de la Muse En Circuit, Rencontres Internationales de musique contemporaine de Cergy, au festival de Musique Contemporaine d’Enghien, à l'Académie Ravel de Saint Jean de Luz, au Concours International de Mélodie de Toulouse…

Mais aussi ses propositions artistiques à la croisée des chemins l’amènent à être invité dans des lieux interdisciplinaires, où les publics de différents horizons se mêlent : au Domaine Régional de Chaumont sur Loire, au Musée Gadagne à Lyon, au 9-9bis Le Métaphone à Oignies, à la Fondation La Borie du Limousin, au Parc Floral de Paris, au CDA d’Enghien, au Cube – Issy les Moulineaux… Ses œuvres sont créées à l’international dans des conceptions immersives : en composant de nouvelles partitions issues des captations de l’environnement qu’il réalise lui-même dans les lieux dans lesquelles ses œuvres sont implantées, il réinvente la notion d’œuvre In Situ, en lui insufflant une dimension d’appropriation profonde du sonore dans une poétique musicale nouvelle. Il est invité au Fine Art Museum Taïpeï, Tendrum – Taïnan en 2015 et 2018, VidéoTage Hong-Kong en 2016 et au Shanghai National Museum en 2020.

 

Associé à Hélène Richard et Jean-Michel Quesne, ils réalisent des spectacles d’images monumentaux dans des sites historiques. Les créations musicales qu’il compose ainsi que toute la réalisation de la partie sonore, trouve un lien privilégié une fois de plus dans la mise en résonnance de ces lieux : Tower of David Museum – Jerusalem, Bana-Hill – Vietnam etc. 

Il est artiste associé au 9,9bis – Scène du Bassin Minier du Nord pas de Calais jusqu’en décembre 2019. Son opéra « Zerballodu » sur un livret de Gérard Poli pour orchestre, chœur et électroacoustique, commande de l’ONDIF vient d’être créé à  la Philharmonie de Paris en juin 2019. Sa création «  Vibration Forest » sera créée au au Festival Détours de Babel, puis au Domaine de Chaumont sur Loire en tant qu’artiste invité, puis dans toute la France.

© 2020 par Alexandre Lévy

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now